Un CHSCTA commun aux académies de Caen et de Rouen s’est tenu en visio conférence le 27 mai 2020.

Exaspération

Toutes les organisations syndicales, FSU en tête, ont exprimé l’exaspération, la forte dégradation des conditions de travail et la détresse de certains personnels depuis la réouverture des écoles. Ceci est dû en grande partie aux demandes de relativisation dans l’application du protocole sanitaire tout en affichant un respect strict du cadre imposé par ce protocole.

Peu de réponses ont été apportées aux différentes questions posées ou aux problèmes pratiques soulevés en séance.

Ce double constat a été particulièrement criant lorsque les conditions de travail des directeurs et directrices d’école a été abordées. Aucune réelle réponse n’a été apportée hormi un renvoi vers les IEN, CPD, ISST, Médecins et cellules d’écoute.

Voici les quelques réponses que nous avons pu obtenir.

Masques

Les personnels ne doivent pas utiliser leur propre masque maison mais uniquement ceux fournis par l’Education nationale.

Concernant les élèves de collège et du lycée, ils doivent porter un masque répondant aux normes AFNOR. Cela se voit au logo apposé sur le masque. S’il n’y a pas ce logo sur le masque, ce qui peut arriver lorsqu’il a été cousu maison, alors le collège ou le lycée doit équiper ces élèves de masques sur la dotation de l’établissement. Un lot de masque avec des tailles S est arrivé ou va arriver justement dans les collèges.

Charge de travail des enseignant·es

Les obligation règlementaires de service ne doivent pas être dépassées à l’occasion de cette crise.
Un service complet en présentiel ne doit pas donner lieu à un travail obligatoire en distanciel. Normalement le travail en distanciel avec les élèves non présents en classe doit alors être assuré par les enseignant·es n’ayant pas un service complet en présentiel ou étant resté en télétravail.

Télétravail

Lorsque nous avons demandé si « tout ce qui peut être fait à distance doit l’être », les autorités rectorales ont répondu que ce n’est plus le cas pour l’enseignement, lorsque l’établissement est ouvert dans le respect du protocole sanitaire, mais que cela reste la règle pour le travail administratif.

Nettoyage des sols textiles (moquette, flotex …)

L’aspirateur est strictement interdit.
il faut dans ce cas utiliser une auto-laveuse équipée d’un produit à la fois détergeant et virucide.

Questions restées sans réponse claire

Que faire si un élève ne peut pas respecter les gestes barrière ?
Comment s’assurer que les masques des élèves sont nettoyés régulièrement ?
Comment est organisé le transport scolaire avec les arrivées et départs échelonnés ?
Quelle conséquence sur la fermeture d’une école s’il y a un cas de Covid19 suspecté ou avéré ?
Quelle est la responsabilité engagée d’un·e enseignant·e s’il désinfecte son poste de travail avant l’arrivée du prochain enseignant ?
Qui est responsable si un élève désinfecte mal son poste de travail ?
Peut-on demander à un·e enseignant·e ou à un élève de désinfecter son poste de travail en lieu et place du personnel de la collectivité ?
Est-ce que les personnels qui ne voudront pas envoyer leurs enfants à l’école pourront continuer à télétravailler au-delà du 2 juin ?
Combien d’écoles ou EPLE ont été impactés par des suspicions ou cas avéré de Covid19 directement ou par cas contact (personnels, élèves) ?

 

Déclaration liminaire

CHSCTA - 2020.05.27 - Déclaration liminaire