Ce sera la deuxième rentrée scolaire sous état d’urgence sanitaire.

Acte manqué …

Fort de l’expérience désastreuse du bricolage de la rentrée et de l’année scolaire dernière, les représentants FSU au CHSCTA ont demandé à la rectrice de planifier un CHSCT fin août, juste avant la pré-rentrée. La demande est restée lettre morte. C’est fort regrettable car cela aurait permis d’étudier et d’améliorer la mise en application concrète dans notre académie du protocole national allégé. En effet, beaucoup de questions restent sans réponse avec ce protocole ou avec les annonces qui l’ont accompagné.

Rappelons que le CHSCT doit jouer un rôle de prévention des risques professionnels.

Personnels vulnérables …

A l’heure actuelle, la gestion des personnels vulnérables n’a pas été remise en cause. C’est le décret du 10 novembre 2020 qui s’applique.

Si vous étiez en travail à distance ou en ASA, vous pouvez  donc rester sous ce mode de fonctionnement.

MAJ du 14 septembre :

Un nouveau décret et une nouvelle circulaire change la position des personnels vulnérables à partir du 27 septembre. Voyez notre article spécial sur ce sujet.

Et …

Rien de plus. Non, non, rien de plus car malgré les annonces tonitruantes comme quoi “on est prêt” au ministère de l’Education nationale, la réalité est toute autre. Le protocole a été allégé et il appelle de nombreuses questions pratiques qui auraient nécessité une FAQ (foire aux questions) pour y répondre. Or rien. Pas de réponse lors des réunions au ministère, pas de FAQ à l’horizon. Pourtant la rentrée approche.